BRÈVES INFOS. Burundi : La future Constitution amendée tiendra compte des résultats du dialogue interburundais organisé au niveau des 18 provinces burundaises au premier semestre 2016 sous l'égide de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI) / @Burundibwiza.com

L’institution de l’ombudsman affirme que la campagne référendaire s’est déroulée dans la paix et la sécurité.

Last Updated: 26 May 2018 Hits: 166

La campagne référendaire

L’institution de l’ombudsman de la République déclare que la campagne référendaire s’est déroulée dans la paix et la sécurité et se réjouit du respect des libertés et de l’espace politique qui l’a entourée.

Dans une déclaration sortie mardi le 22 mai 2018, après le scrutin référendaire du 17 mai 2018, cette institution affirme avoir suivi avec attention le déroulement du processus de révision de la Constitution, depuis sa campagne référendaire jusqu’au scrutin.

Selon le porte-parole de cette institution, M. Juma Rukumbi (photo), qui a lu cette déclaration, l’institution salue, à l’issue de ce processus, le fait de permettre aux acteurs politiques de battre la campagne pour un référendum. Pour cette institution, c’est une première, non seulement au Burundi, mais dans la région où il est d’habitude que cette activité soit conduite uniquement par les gouvernements, a dit M. Rukumbi.

La campagne référendaire s’est déroulée dans la paix et la sécurité sur tout le territoire national, a fait savoir M. Rukumbi, ajoutant que l’institution de l’ombudsman se réjouit du respect des libertés et de l’espace politique qui l’ont entourée. Le même organe félicite les médias qui

ont fait un travail professionnel en couvrant tout le processus électoral, où la couverture équitable de la campagne ainsi que la retransmission en direct du scrutin par 15 radios regroupées en synergie ont permis au processus de se dérouler en toute transparence, a indiqué M. Rukumbi.

L’institution de l’ombudsman se réjouit, selon toujours ce porte-parole, de l’inclusivité qui a caractérisé la campagne référendaire et le scrutin du 17 mai 2018 où 26 partis politiques et la coalition Amizero y’abarundi ont pris part à la campagne et ont déployé leurs mandataires lors du scrutin, ainsi que d’autres observateurs dont la société civile. Il a fait savoir que le déroulement de la campagne et la tenue du scrutin qui a eu lieu dans un climat apaisé dénote d’un sens élevé de responsabilité politique des partis politiques et d’autres leaders politiques.

D’après M. Rukumbi, l’institution de l’ombudsman remercie le gouvernement du Burundi pour avoir assuré la sécurité sur toute l’étendue du territoire durant toute la période électorale et fait savoir que les résultats issus de cette consultation populaire montrent la tendance générale de la configuration politique actuelle au Burundi, d’où l’institution de l’ombudsman exhorte les parties qui ont pris part à ce scrutin de prendre acte de ce verdict. Elle les invite à tenir compte de ces résultats pour orienter leurs efforts pacifiquement en vue des prochaines échéances électorales.

A travers la même déclaration, l’institution de l’ombudsman appelle les leaders politiques en exil à rentrer au pays pour se préparer aux élections de 2020, sans oublier les Burundais vivant dans des camps des réfugiés dans la sous-région. Au peuple burundais, elle demande de rester uni et serein. Cette institution demande à la Communauté internationale d’accompagner le peuple burundais dans le processus démocratique et l’encourage à appuyer le Burundi dans ses efforts pour le développement. Elle recommande au gouvernement de continuer à assurer la sécurité et la cohésion, qui sont des conditions sine qua none de la tenue des prochaines échéances électorales, a déclaré M. Rukumbi.

L’institution de l’ombudsman félicite, à travers la même déclaration, le gouvernement du Burundi pour avoir érigé le dialogue en mode de gouvernance politique, sociale et économique, et l’encourage à poursuivre cette voie afin de mieux préparer les élections de 2020.

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
terms and condition.
  • No comments found