BRÈVES INFOS. Burundi : La future Constitution amendée tiendra compte des résultats du dialogue interburundais organisé au niveau des 18 provinces burundaises au premier semestre 2016 sous l'égide de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI) / @Burundibwiza.com

L'Assemblée Nationale adopte son règlement intérieur à la Constitution nouvellement promulguée.

Last Updated: 21 June 2018 Hits: 84

POLITIQUE

@BurundiBwizaActialité ( BBA ) mise à jour, le 21.06.2018

Par Jean Bosco Nkunzimana, http://www.ppbdi.com

Dans sa séance plénière du mardi 19 juin 2018, l’Assemblée nationale du Burundi a analysé les amendements proposés par la Commission de la défense et de la sécurité, pour adapter son règlement intérieur à la Constitution burundaise, nouvellement promulguée. Au prix d’un riche débat, ce règlement a été adopté à l’unanimité.

Le mardi 19 juin 2018, l’Assemblée nationale s’est réunie en séance plénière, pour analyser et adopter son règlement intérieur adapté à la nouvelle Constitution du Burundi. Le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, a d’abord invité le département législatif à vérifier si le quorum était  atteint afin de se conformer à l’article 180 de la Constitution ainsi libellé : « L’Assemblée nationale ne peut délibérer valablement que si les deux tiers des députés sont présents. Les lois sont votées à la majorité absolue des députés présents ou représentés. Les lois organiques sont votées à la majorité des trois cinquième des députés présents ou représentés, sans que cette majorité puisse être inférieure à la majorité absolue des membres composant l’Assemblée nationale. La majorité des trois cinquième des députés présents ou représentés est également requise pour le vote des résolutions, des décisions et des recommandations importantes ».

Dans la présentation du rapport de la Commission permanente au sein de l’Assemblée nationale, chargée de la défense et de la sécurité, le président de cette commission, Zénon Ndaruvukanye, a précisé que ce n’est pas un nouveau règlement mais des amendements que la commission à  proposés pour l’adapter à la Constitution actuelle afin de permettre à l’Assemblée nationale de travailler dans la légalité.Dans ce règlement, il est bien souligné que le président de l’Assemblée nationale doit jouir uniquement de la nationalité burundaise d’origine. Le bureau de l’Assemblée nationale reste quant à lui composé d’un président et de deux vice-présidents. Cela dans le strict respect de l’article 176 de la Constitution du Burundi. Après s’être entendus sur trente-deux (32) amendements de forme et cinquante-six (56) amendements de fond, les députés ont voté à l’unanimité ce projet de règlement intérieur qui régira l’Assemblée nationale jusqu’en 2020. Celui-ci va remplacer celui adopté le 30 juillet 2015.

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
terms and condition.
  • No comments found