BRÈVES INFOS. Burundi : La future Constitution amendée tiendra compte des résultats du dialogue interburundais organisé au niveau des 18 provinces burundaises au premier semestre 2016 sous l'égide de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI) / @Burundibwiza.com

Les sénateurs burundais vont s'attaquer à la question des grossesses non désirées pendant les vacances de juillet.

Last Updated: 02 July 2018 Hits: 94

SOCIETE

Le président de la Chambre haute du parlement burundais (sénat), Révérien Ndikuriyo, a annoncé vendredi que les sénateurs vont sensibiliser les jeunes filles à éviter des grossesses non désirées durant la période de vacances.

Révérien Ndikuriyo l'a annoncé vendredi au cours de la clôture de la session ordinaire d'avril 2018.

"Puisque ces vacances parlementaires coïncident avec les vacances des élèves des écoles secondaires et primaires, nous allons continuer à sensibiliser les jeunes filles à éviter des grossesses non désirées. Nous allons également sensibiliser la population à s'inscrire en faux contre ceux qui poussent les jeunes filles à l'abandon scolaire, en les forçant au mariage forcé", a annoncé Révérien Ndikuriyo.

A côté de cette sensibilisation, le président du Sénat a annoncé que les sénateurs vont poursuivre la sensibilisation de la population contre la polygamie.

Les sénateurs ont pris en main cette question de grossesses non désirées car ce phénomène prend une allure inquiétante en milieux scolaires avec une augmentation croissante du nombre de cas enregistrés dans les directions provinciales de l'enseignement.

Dans son rapport de l'étude sur les grossesses en milieu scolaire réalisée en novembre 2013 au Burundi, le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) indique que le ministère ayant dans ses attributions l'éducation a enregistré 1 287 cas dans les écoles secondaires et 707 dans les écoles primaires au cours de l'année scolaire 2010-2011 et la situation n'a pas changé même pour l'année scolaire suivante.

L'étude du FNUAP a fait une série de recommandations à des différents intervenants auxquelles elle a recommandé de travailler en synergie pour lutter contre ce phénomène de grossesses non désirées surtout en milieux scolaires.

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
terms and condition.
  • No comments found